blog

L’incroyable aventure du cartable à la française

Le cartable, on l’aime. Il fait presque partie de notre patrimoine. Les petits français vont à l’école avec leur premier cartable, c’est un rituel initiatique, une tradition, un must have !

Et pourtant, le cartable n’a pas toujours existé. Fut un temps où peu de petits français allaient à l’école, le cartable alors, n’existait pas : les écoliers transportaient leurs maigres affaires dans un baluchon ou une besace.

Un beau jour, un certain Jules Ferry, ministre de l’instruction, décide de rendre l’école publique et gratuite. Le nombre de petits écoliers explose ! Nous sommes au début du 20e siècle, la grande histoire du cartable commence.

L’école évolue vite et les enfants portent de plus en plus de matériel. La besace n’est plus adaptée et, beaucoup trop chargée, elle fait mal au dos. Alors, les premiers cartables renforcés par du carton ou du bois voient le jour, mais surtout, on y a  ajouté une paire de bretelles pour porter son sac sur les deux épaules.

Le cartable scolaire, qui jusqu’ici ressemblait au porte documents des adultes, en cuir et d’une grande sobriété, se bariole soudainement des couleurs des marques adressées aux enfants - Poulain, LU – qui s’invitent dans les écoles.

Mais donc, ça se décore un cartable ?! Exit les publicités, bonjour la mode. Et, en France, la mode, on aime, on aime beaucoup !

Par contre, nous n’aimons pas beaucoup que nos petites têtes blondes, chargées du poids de la science, aient mal au dos. N’oublions pas que nous sommes au 20e siècle, ce siècle si particulier, qui va vite, qui repousse les limites, qui fait même marcher des hommes sur la lune !  Ce siècle qui créé des nouveaux matériaux, plus solides, plus légers, plus ergonomique.

Le nouveau millénaire approche, le cartable jeune d’un petit siècle est d’une actualité et d’une modernité improbable. Objet symbolique adoré, qui incarne l’importance de l’accès au savoir pour tous, qui porte les espoirs des adultes pour leurs enfants et pour le monde de demain continue d’emprunter le chemin de l’école.

Chez Caramel & cie, il est une véritable star : ses lignes sobres, ancestrales, sont d’un chic désarmant. C’est avec amour que Rafaela Garcia le pare de ses graphismes forts et de ses nuances actuelles. Toujours pensé pour bien faire grandir les enfants, il est construit pour être toujours plus ergonomique. Et parce que nous voulons un monde meilleur, l’intérieur des cartables Caramel & cie est maintenant en polyester 100% recyclé.